[Image]

Annotation pour l’exposition des oeuvres de Vladimir Djanibekov à Annonay, France, du 5 au 20 juin 1997

Djanibekov Vladimir Alexandrovitch, cosmonaute russe, major-général de l’aviation, deux fois Héros de l’URSS, est né le 13 mai 1942 à Iskandar, région de Tachkent, République de l’Ouzbékistan.

En 1960 il termine l’école militaire de Tachkent et en 1965 - l’école militaire supérieure d’aviation d’Eïsk, Russie. Il a piloté 13 types d’avions avec au total près de 2000 heures de vol.

Il fait partie de l’équipe des cosmonautes à partir de 1970 et a effectué 5 vols cosmiques:

1978 sur le vaisseau cosmique « SOYUZ - 27 » en compagnie du cosmonaute Oleg Makarov

1981 sur « SOYUZ - 39 » en compagnie du cosmonaute mongole G. Gurragcha

1982 sur « SOYUZ T - 6 » en compagnie du cosmonaute français Jean - Loup Chrétien et le cosmonaute russe Alexandre Ivantchenkov

1984 sur « SOYUZ T - 12 » en compagnie de la cosmonaute russe Svetlana Savitskaya et le cosmonaute Igor Volkov

1985 sur « SOYUZ T - 13 » en compagnie du cosmonaute Viktor Savinykh.

Vladimir Djanibekov parle de lui-même ainsi: « La plus grande partie de ma vie j’habite la planète Terre, mais toute ma vie j’ai rêvé du ciel, des pérégrinations, des vols vers des mondes lointains ».

A part sa profession de cosmonaute, dans sa sphère d’intérêts se trouvent: la radiotechnique, l’astronomie, l’écologie, les nouveaux types d’énergie, les vols en montgolfières, la musique, la poésie, la littérature et, bien sur, la passion pour les arts graphiques.

Ses premières leçons de dessin, de composition et de peinture Volodia les a eu à l’école militaire et au Musée des Arts, où tous les élèves passaient leur temps libre. A l’école supérieure d’aviation et, ensuite, dans l’équipe des cosmonautes Vladimir s’est avéré comme un dessinateur indispensable. Ses loisirs passaient en design des différents schémas et en édition de journaux humoristiques.

Ses amis peintres: Guerman Komlev, Vladimir Medvedev, Taïr Salakhov; et aussi ses amis sculpteurs: Yakov Shapiro, Vitaly Lévin - ont eu une grande influence sur l’oeuvre du cosmonaute. La réalisation des miniatures fût le premier travail en commun avec Guerman Komlev. Grâce à leurs esquisses, le Ministère des Communications a édité dans les années 1980 quinze timbres, enveloppes et blocs de timbres commémoratifs dédiés aux événements importants de l’histoire de la conquête de l’Espace.

Les thèmes principaux de l’oeuvre de Vladimir Djanibekov sont: « L’Homme, La Terre, Le Cosmos », avec toute l’immensité du monde intérieur de l’homme hors du commun, ses pensées, ses sentiments, ses fantaisies, ses réflexions philosophiques. On croit tout reconnaître car tout est réel et, en même temps, tout a un sens profond et mystérieux, d’où l’impression que Vladimir ressent et voit ce que nous ne connaissons pas.

Vladimir travaille dans la merveilleuse tradition de l’école réaliste: tout est au service de l’expression imagée des sentiments et des pensées du peintre.

Ses oeuvres se trouvent dans des musées en la Russie, aux Etats Unis, en Allemagne, en Ouzbékistan, dont certains ont été exposées aux quatre coins du monde.